Les qualités d’un bon vendeur à domicile

Pour le commun des mortels, un bon VDI est quelqu’un doté de caractère un peu excentrique, à l’aise et tenace dans ses argumentations de vente.

Les qualités à développer d’un bon VDI

Que le vendeur exerce l’activité du vendeur à domicile pour compléter ses revenus ou comme activité principale, il doit avoir l’étoffe d’un commercial. En effet, face aux consommateurs exigeants et avertis d’aujourd’hui, il doit user de son savoir-faire pour les persuader à acheter.

Connaître les produits

La connaissance des produits à vendre est l’une des caractéristiques marquant la compétence d’un bon vendeur. Effectivement, il doit acquérir une parfaite maîtrise de ses articles, du marché et des besoins de ses clients pour pouvoir appréhender leurs motivations d’achat. Il doit y procéder via les catalogues de produits.

Être enthousiaste et passionné de ses produits

En plus de cette parfaite connaissance de produits, il doit lui-même être fan de ses articles pour pouvoir communiquer son enthousiasme aux clients potentiels. De ce fait, une confiance totale aux qualités du produit présenté est de mise pour accrocher l’attention de sa clientèle.

Être honnête vis-à-vis des clients

Dans ce travail, un commercial doit être honnête et intègre à la fois, car l’acquisition et la fidélisation de la clientèle se basent sur une relation de confiance. Afin de convaincre ses clients d’acheter, il n’a donc pas besoin de mentir ou de raconter des bobards. S’il a confiance en la qualité de ses produits et que ceux-ci correspondent aux besoins de ses clients, ses arguments seront clairs et sincères sans aucune diversion.

Être sympathique, à l’écoute et pédagogue

On ne cesse de le redire, un vendeur à domicile se doit d’être sympathique, souriant et de bonne humeur. Il doit avoir des facultés à se mettre à la place de ses clients pour percevoir leurs besoins. Il doit aussi connaître leurs peurs et craintes pour pouvoir y répondre judicieusement. De plus, il aura à développer son sens de la pédagogie pour pouvoir répondre efficacement à son interlocuteur.

Être patient et avoir un sang froid

Il arrive souvent qu’un prospect ne passe pas à l’acte d’achat en dépit de son vif intérêt pour le produit présenté. Dans ce cas, il est nécessaire de savoir garder son sang-froid et de ne pas tomber dans le piège de l’exaspération. Comme c’est déjà une relation client bien établie, on peut revenir à la charge une autre fois, au moment le plus opportun.

Être optimiste et persévérant

Comme l’emploi de VDI consiste à refaire et redire les mêmes choses, la ténacité et la persévérance en plus d’une vision optimiste et positive sont les meilleurs alliés d’un bon vendeur. Il ne devrait donc pas avoir peur de l’échec ni se décourager au moindre souci. Le temps est son meilleur atout.

 

Savoir s’organiser

La dernière et non pas des moindres et la faculté à s’organiser sans retards, oublis ou confusions. Ces défauts peuvent nuire à l’image du vendeur et à sa crédibilité.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter et apprenez comment générer beaucoup d’argents avec le marketing de réseau.

Related posts

Leave a Comment