Devenir VDI : conseils pour choisir sa société

Lorsqu’on commence dans le métier de VDI, il faut choisir la bonne société de vente directe correspondant à ses attentes et à ses capacités de vendeur.

Les critères de choix d’une société de vente directe

Avec les offres d’emploi de VDI qui fleurissent sur le web, il est essentiel de savoir bien choisir la société pour laquelle on va travailler. En effet, à chaque société correspond son profil de vendeur à domicile bien particulier. Les produits nécessitent également certaines caractéristiques typiques de vendeur.

Le montant de la rémunération

Le premier critère à considérer est le système de rémunération. Quand on est vendeur à domicile, on est payé en pourcentage et en rapport avec le CA réalisé. Le plan ou le système de rémunération affiche tous les critères de récompense et il varie suivant le montant de ventes faites. On peut par exemple toucher 20 % si on génère un CA de 1000 euros comme on peut percevoir 25 % au-delà de 1001 euros. On peut aussi recruter et parrainer d’autres vendeurs afin de se constituer sa propre équipe. Dans ce cas, le système de rémunération stipule qu’on touche un certain pourcentage sur le CA généré par cette équipe. Toutefois, pour toucher sa part de commission, il faut qu’on réalise soi-même un certain montant de ses propres ventes. D’autres systèmes sont offerts pour motiver encore plus les vendeurs. En résumé, avant de devenir vendeur à domicile indépendant, il faut définir au préalable le montant souhaité à gagner, le temps qu’on va y consacrer et l’équipe qu’on va former.

Le coût du kit de démarrage

Comme le travail du VDI consiste à présenter et à vendre des produits, la société lui proposera un kit de démarrage qui va l’aider à réaliser ses ateliers ou réunions de vente à domicile. Celui-ci intègre des outils d’aide à la vente comme des produits, des catalogues et des bons de commande. Son prix varie en fonction de la valeur des produits et du contenu du kit. Il faut alors bien regarder, car celui-ci peut coûter plus cher si contenant plusieurs articles. Avant de se lancer dans le MLM, il est indispensable de connaître le montant d’investissement requis, le temps durant lequel on amortira sa valeur et le coût de son éventuel remplacement.

Les avantages et formations offertes

En outre, certaines sociétés mettent à la disposition de leurs vendeurs des formations visant à les familiariser avec les produits et les techniques de vente particulières. Ces formations les aident parfois à acquérir des produits à des tarifs préférentiels. Pour en savoir plus sur les techniques de vente et apprendre à générer des centaines d’euros avec la vente directe, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.

Enfin, avant de choisir sa marque de produits, il est très important de connaître à l’avance les avantages procurés et les formations délivrées, si celles-ci sont payantes ou non pour ne pas s’induire en erreur.

Et ne pas oublier qu’on réussit à vendre un produit sur lequel on a une confiance totale, car très bien reconnu.

Related posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.