VDI : ce qu’il faut savoir sur ce nouveau métier

VDI

Le VDI est une profession que déjà bon nombre de personnes pratiquent. Toutefois, l’activité est encore peu ou prou connue. En quelques années uniquement, le nombre des VDI a atteint 300.000 personnes, et de plus en plus de jeunes s’y intéressent pour faire une carrière. En quelques lignes, découvrez le principe du métier de Vendeur à domicile indépendant, rendez-vous compte des avantages liés au métier, car il se peut que vous aussi, vous soyez intéressés.

VDI : le principe

Le VDI, vendeur à domicile indépendant, est défini comme le métier consistant à vendre des produits ou services au moyen du démarchage, et cela directement auprès des particuliers. Il ne s’agit donc pas d’une vente à distance, ni par téléphone. L’activité est réglementée par le service des Emplois et les travailleurs ont leur propre syndicat.

VDI : Que vend-on ?

Les produits et les services que propose le VDI sont très variés. Actuellement, parmi les secteurs en progression, l’habitat se classe aujourd’hui premier avec 39 % du marché, suivi par la gastronomie (14 %), les cosmétiques et la beauté (10 %). Depuis les articles pour bébé jusqu’aux jouets réservés aux adultes, vous pouvez tout trouver chez un VDI.

Pourquoi devenir un VDI ?

Le VDI est une profession libérale, que vous pouvez pratiquer depuis chez vous. L’avantage est que vous travaillez selon votre propre rythme. A plein temps ou à mi-temps, vous êtes votre propre patron. De plus, vous pouvez vendre les produits que vous voulez, sans avoir peur des bouleversements économiques ou politiques. En général, un vendeur à domicile indépendant gagne 100 à 3000 €/ jour, en fonction des produits qu’il propose à ses clients. Comparé à ce que d’autres travailleurs gagnent avec leurs propres emplois, on peut dire que c’est une somme alléchante.

Related posts

Leave a Comment