Marketing de réseau : la franchise du peuple

Pour promouvoir leurs produits et leurs services, beaucoup d’entreprises ont décidé de miser de plus en plus sur le marketing de réseau aux dépens des publicités. Pourquoi ce choix ? Connaître le fonctionnement de cette « franchise du peuple » permet d’y répondre.

Marketing de réseau : une franchise gagnant-gagnant

Plutôt que de reverser jusqu’à 60% de leur chiffre d’affaires dans leur campagne de marketing et/ou dans l’amélioration de leur système de franchise, de plus en plus d’entreprises choisissent le marketing de réseau. Ce dernier leur permet de promouvoir et vendre leurs produits via des distributeurs indépendants qui se feront rémunérer en fonction de leur vente. Cette forme originale de franchise est donc un jeu gagnant-gagnant entre compagnie et distributeur.

Marketing de réseau : une franchise largement accessible

Pour rejoindre une franchise, des qualifications notamment en matière de management, de gestion et de commerce sont requises. Par ailleurs, il est nécessaire de payer un droit d’entrée d’au moins une dizaine de milliers d’euros. Le marketing de réseau par contre ne nécessite ni qualifications, ni investissement important. C’est une franchise ouverte à toute personne qui souhaite disposer d’un bon complément de revenu ou devenir indépendante tout en gagnant bien sa vie. Son accessibilité lui a valu l’appellation « franchise du peuple ».

Marketing de réseau : la loi de Pareto s’applique aussi

Une personne, une femme surtout, n’utilise souvent que 20% de son garde-robe. Et  seuls 4% profite d’un usage plus fréquent. Même chose dans le marketing de réseau. On peut disposer dans cette forme de franchise d’un réseau de 100 partenaires d’affaires, mais seulement 20 feront le 4/5e du chiffre d’affaires.

Les 80 autres sont, la plupart du temps, des gens moins motivés, des gens qui ne pensent pas pouvoir reprendre leur vie en main avec ce système. Il existe toutefois du positif dans cette réalité : la concurrence est encore moindre dans la « franchise du peuple ». Raison de plus pour s’y lancer.

Related posts

Leave a Comment