Le marketing de réseau pour un parfait épanouissement personnel

Mieux que les divers tests de personnalité, le marketing de réseau reste un moyen de bien se reconnaître. Après quelques mois de pratique du MLM, on finit par devenir meilleur que soi même. Le VDI gagne plus d’argent, il a une vie sociale plus étendue. Zoom avant sur un moyen de chercher l’épanouissement personnel.

Le marketing de réseau aide à se découvrir

Avant de devenir vendeur détaillant indépendant, certains ont été des timides, des introvertis. Corollairement, la vente fait émerger la vraie personnalité. Dans de grandes entreprises, les nouveaux recrûs sont affectés aux services commerciaux dès leurs arrivées. Il arrive parfois que les cadres fassent 6 mois de vente avant d’intégrer leurs postes. En effet, face à la difficulté du terrain, nous réagissons avec notre nature profonde. Les uns vont tout de suite abandonner, on ne les blâme pas. En même temps, d’autres vont se battre de toutes leurs forces au point de devenir accros du marketing de réseau. Comme révélateur de personnalité il n’y a pas mieux que la vente.

Le MLM apporte un épanouissement

En effet, en plus d’être une bonne ressource pécuniaire, le marketing multiniveau ou MLM apporte des avantages sur de nombreux plans. On devient plus enthousiaste, plus passionné. Afin d’affronter la réalité du  marché, le vendeur indépendant suit généralement un programme de développement personnel. S’il ne trouve pas un moyen par lui-même, ses fournisseurs ou son leader MLM vont l’aider certainement. Suite au programme, le vendeur adoptera une nouvelle approche en tout et sur tout. Il verra la vie du côté positif. Sa relation avec les autres va nettement s’améliorer. De cette manière, il atteindra progressivement l’épanouissement personnel.

Un métier qui forge le caractère

Pratiquer un métier dans le marketing de réseau n’est pas une solution de facilité. Un très grand nombre de personnes ne tient que de très brèves périodes avant d’abandonner. Ce n’est pas de leur faute. Ce travail demande beaucoup d’investissement de soi. Il ne suffit pas de faire des heures pour attendre une rémunération à la fin du mois. La stabilité ne vient pas du jour au lendemain. De plus, certaines personnes de l’entourage ne verront pas les démarches d’un bon œil. Ceux qui ont abandonné ont des tas de raisons de l’avoir fait. Par contre, ceux qui sont restés reconnaissent que les épreuves qu’ils ont endurées ont réellement forgé leurs caractères. On apprend à être patient, persévérant, courageux et tout ce qu’il faut pour être un vrai battant. Parfois l’apprentissage peut durer des années. Bien qu’elles soient très minces, les chances de réussites sont bien réelles. Lorsqu’on jette un regard en arrière on éprouve une certaine fierté.

Il n’y a pas de victoire sans bataille. Alors, on a la possibilité d’essayer ou pas. Quoi qu’il en soit, une chose est sûre, ce beau métier de vendeur indépendant est réservé uniquement à des privilégiés. Leurs différences ? Pas de patron, peu de contraintes horaires.

Pour eux travailler plus rapportera plus. Bref, en plus de la liberté dans le sens large du terme, elles ont eu en prime l’épanouissement personnel.

Related posts

Leave a Comment