La règlementation sur le paiement en VDI

paiement VDI

L’activité de VDI rentre dans le cadre du « démarchage à domicile » encadré par la loi. Les règlementations sur la vente directe ont évolué. Les plus grandes modifications apportées concernent, en effet, le droit de rétraction et le mode de paiement.

L’évolution des droits de rétraction

Le droit de rétraction est le droit d’un consommateur d’annuler un contrat de vente, accordé pour une durée déterminée. Depuis juin 2014, le délai de rétraction est de 14 jours et non plus de 7 jours. Il se calcule en jours « calendaires » et démarre à la réception du bien et non à la signature du bon de commande. Conformément à la Loi n°2015-990 du 6 Août 2015, le consommateur dispose de ces 14 jours pour exercer son droit de rétraction d’un contrat signé hors établissement. Le consommateur peut alors exercer son droit de rétraction à compter de la conclusion du contrat.

Depuis la loi Hamon 2014, les règles de la prise de commande ont changé. Lorsque l’on vend ses produits lors d’une vente à domicile, le bon de commande classique ne suffit plus. La nouvelle législation contraint, désormais, les vendeurs à domicile d’utiliser le DIP (Document d’informations précontractuelles) en amont du simple bon de commande. Par ailleurs, de nouvelles dispositions permettent aux VDI d’encaisser immédiatement sans le délai de rétraction de sept jours auparavant. Ceci entraine également des modifications au niveau des modes de paiement lors des réunions de vente à domicile.

Les changements sur les modes de paiement en VDI

D’abord, la loi Hamon apporte plusieurs changements, notamment en matière de prise de règlement et de prise de commande. Si cette dernière s’en trouve un peu lourde, les opportunités, que la nouvelle loi ouvre, sont concrètes en termes de paiement. Ce qui constitue une véritable bonne nouvelle pour le secteur.

La nouveauté est ainsi la capacité d’accepter des règlements lors de la vente, par « tout moyen de paiement ». Les vendeurs à domicile vont donc pouvoir encaisser des règlements par carte bancaire, ce qui est entièrement nouveau. Outre une très grande simplification de la gestion des encaissements, cela devait avoir un impact positif sur l’univers des entreprises VDI.

 

Recourir à un paiement par Carte Bancaire ?

Désormais, on peut recourir à des solutions d’encaissement de carte bancaire par le biais d’une application pour mobile. Le système ne nécessite aucun matériel supplémentaire et peut être gratuitement installé en seulement quelques minutes. Il n’exige pas non plus de contrat d’acceptation de carte bancaire de type VAD auprès de sa banque. Ainsi, ce système est tout à fait adapté aux problèmes des réseaux de vente à domicile, car il permet un déploiement simple. Ce type de solution dispose également d’une interface web pour suivre l’activité et gérer le « turnover » des vendeurs.

Il est important de noter que le paiement est immédiatement validé et confirmé au vendeur. C’est, d’ailleurs, le mode de fonctionnement normal des paiements par carte bancaire. Le système est peu onéreux pour un vendeur. De plus, la répartition de ce coût est variable d’une entreprise VDI à une autre, en fonction du statut des vendeurs.

L’utilisation permet de développer son volume d’affaires tout en se simplifiant les procédures au niveau administratif. Toutefois, le paiement ne doit pas être effectué avant la fin du délai de rétraction. Si vous souhaitez un accompagnement, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter pour vous aider à mieux réussir en MLM.

Related posts

Leave a Comment