Plus de critique, s’il vous plaît !

Plus de critique, s’il vous plaît !

« La critique peut être désagréable, mais elle est nécessaire. Elle est comme la douleur pour le corps humain : elle attire l’attention sur ce qui ne va pas. » Winston Churchill.

Avez-vous déjà réfléchi à tout ce que vous pourriez apprendre à travers la critique ? Vraiment, prenez le temps d’y réfléchir. Si vous arrivez à garder un esprit ouvert et ne pas vous mettre sur la défensive quand vous êtes critiqué, alors plus vous recevrez de critiques, plus vous en apprendrez sur votre domaine et sur votre auditoire. Et plus vous apprenez, plus vous devenez talentueux. C’est un cycle. Avec la connaissance vient la confiance et à travers la connaissance et la confiance, on progresse.

Bien sûr, vous n’allez pas toujours recevoir des critiques de la part d’experts, mais vous allez aussi devoir recevoir des critiques de la part de personnes qui n’en pas la moindre idée de ce que vous faites. Les gens aiment donner leur avis, c’est ainsi, même s’ils ne savent rien de ce que vous faites. Mais la beauté de la critique est qu’il est possible d’apprendre des deux groupes de personnes.

Certains pensent que la critique est la puissance des impuissants. Cependant, bien que la plupart des gens peuvent facilement être tentés de rejeter les commentaires négatifs de quelqu’un qui n’a aucune expérience dans leur domaine, ce n’est pas très judicieux de le faire. Parce qu’on peut toujours apprendre quelque chose de leurs avis.

Mais, par définition, un critique est un expert dans un domaine particulier, qui utilise ses connaissances pour évaluer l’authenticité du travail de quelqu’un d’autre. Prenons un critique alimentaire pour exemple. La seule façon de faire ce métier est de prouver, après des années de travail acharné, que l’on a les compétences de devenir un juge de la qualité et du goût des aliments. Donc, si vous êtes un chef dans un restaurant cinq étoiles et que vous recevez une mauvaise critique d’un critique alimentaire, vous avez un choix à faire. Vous pouvez soit vous mettre en colère et rejeter son avis, soit trouver quelque chose de positif dans cette critique. Maintenant, si vous choisissez la première option, vous n’apprendrez vraiment rien, et honnêtement, vous donnerez l’impression d’être quelqu’un d’arrogant.

Mais avec la deuxième option, en cherchant le positif dans le négatif, vous serez en mesure d’acquérir des connaissances basées sur les expériences de ce critique ; expériences qui sont différentes des vôtres. Vous évoluerez également en tant que chef et en tant que personne. Bien sûr, même le critique est humain et peut se tromper. Il pourrait y avoir plusieurs points sur lesquels vous n’êtes pas d’accord avec lui, et ce à juste titre, mais si vous pouvez vous entraîner à respirer profondément et à tirer au moins un ou deux aspects positifs de sa critique, vous serez surpris de voir combien vous pourrez apprendre. Alors que l’on apporte le critique ! Et qui sait, avec suffisamment d’expérience, peut-être qu’un jour vous serez amené à votre tour à être le critique de quelqu’un d’autre, pensez alors à toutes les connaissances que vous seriez capable de partager avec les autres.

Conclusion, il est évident que nous n’avons pas un vrai pouvoir sur l’opinion des autres. Cependant, nous avons le pouvoir d’adapter notre regard sur le monde, dans le but de retirer le meilleur de chaque chose.

gilles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.