VDI et congé parental: ce qu’il faut savoir

Souvent, le travail de VDI est considéré comme une activité à temps partiel permettant de compléter ses revenus mensuels de cent, deux cents, voire cinq cents euros et plus.

En congé parental et VDI, est-ce possible ?

Beaucoup de vendeurs et vendeuses considèrent le travail de VDI comme une opportunité leur permettant d’arrondir leur fin de mois de quelques centaines d’euros. Les revenus gagnés complètent les aides au retour d’emploi, les retraites et les salaires à temps partiel.

Pour une maman au foyer, il permet de s’occuper de ses enfants tout en lui faisant gagner de l’argent et rester en contact avec le monde actif. C’est le travail le plus approprié, car en plus d’être une activité plaisante et conviviale, il lui permet de s’épanouir. En outre, les hommes et femmes en congé parental peuvent également exercer le métier de VDI durant leur temps de disponibilité.

Congé parental

Si on en fait la demande dès la naissance d’un enfant, le congé parental doit être obligatoirement accordé par l’employeur une fois que le salarié a une ancienneté d’un an dans l’entreprise. L’allocation parentale d’éducation est octroyée par la CAF seulement à partir du second enfant et si on a travaillé au moins deux ans au cours des 5 dernières années. Et pour le complément de libre-choix d’activité, il est accordé dès le premier enfant au cas où le salarié a travaillé deux ans durant les deux dernières années. Quand on demande un congé parental, on décide d’interrompre totalement ou partiellement son activité professionnelle. Un salarié a jusqu’à 3 ans après la naissance du bébé pour le faire. Dans les entreprises de moins de 100 employés, son acceptation peut être soumise à certaines conditions plus sévères.

Le contrat de VDI

 Pour le vendeur, aucun contrat de VDI ne le lie à la société qui lui confie la commercialisation de ses produits. Il n’est pas considéré comme un vendeur salarié et dispose d’une autonomie totale pour exercer l’activité. De ce fait, le congé parental s’adapte au statut de VDI sous quelques conditions. Les CAF sont les plus aptes à renseigner à ce sujet suivant chaque situation. Mais en règle générale, le cumul VDI en plus de celui du congé parental peut se faire avec le complément libre-choix d’activité proposé par la CAF.

Congé parental et cumul VDI

Dès la naissance d’un enfant et des suivants, un parent peut donc arrêter momentanément de travailler. On peut lui attribuer le Complément de Libre Choix d’Activité pour s’occuper de ses enfants. Une fois qu’il remplit les conditions d’attribution de la Prestation d’Accueil du Jeune Enfant, le VDI peut prétendre au versement du complément de libre choix d’activité à taux partiel dans les conditions suivantes variant selon que le VDI touche ou non l’allocation de base de la PAJE. Noter que ce complément à taux partiel est dédié aux personnes renonçant pendant la durée d’ouverture des droits à toute activité professionnelle.

Si vous voulez apprendre plus sur le métier du VDI et savoir comment générer des centaines d’euros en un mois, abonnez-vous à notre newsletter.

Related posts

Leave a Comment