VDI : comment réussir à vendre en temps de crise ?

vdi

La crise a un impact néfaste sur le secteur tertiaire. La vente directe à domicile (VDI) n’est pas épargnée par le phénomène. En adoptant les méthodes adéquates, ceux qui opèrent dans ce domaine ont quand même beaucoup de chance de vendre en temps de crise.

VDI : analyser le marché

La réussite dans le secteur de la VDI dépend en grande partie de la performance de la méthode de vente. Dès que les ventes commencent à s’engager dans une tendance baissière, il faut s’empresser d’analyser le marché. Une étude de la concurrence s’impose. Il faut vérifier si le système mis en place n’est pas conçu à partir de données qui ne seraient plus adaptées au contexte. Dans ce cas, il importe de les actualiser et d’établir par la suite un nouveau plan d’action.

VDI : des prix alignés à la concurrence

Comme la concurrence de prix fait rage en temps de crise, pour réussir à placer les produits en VDI, les prix doivent s’aligner avec ceux des autres sociétés. Il s’avère quasiment impossible de vendre des articles dont les coûts sont supérieurs de 20% par rapport à ceux de la concurrence. L’entreprise partenaire doit opter pour un effet de baisse, même si celui-ci n’est que de courte durée pour fidéliser la clientèle. Cette méthode permet d’assurer la présence de cash au sein de la firme.

VDI : s’imprégner du ressenti sur le terrain

Un vendeur en VDI doit aussi s’impliquer davantage dans le côté administratif en essayant de gérer les doléances des clients en cas de litige. Il peut ainsi accéder à un supplément d’informations sur les produits. De cette manière, le vendeur peut mieux comprendre ce que les clients pensent de ses articles et s’imprégner du ressenti sur le terrain. Il s’agit également d’une opportunité pour mettre en place un réseau qui pourrait apporter une nouvelle marge de clientèle dans le cadre de la VDI.

Related posts

Leave a Comment