7 Confidences de Pro en MLM

Pour performer et éviter les espoirs déçus...

Comme n'importe quelle activité indépendante, le MLM comporte des moments de joie intense, de réussite personnelle qui vous apporte un immense bonheur. Mais vous avez aussi des moments de "déprime" où vous n'êtes plus motivé.

C'est dans ces derniers moments que vous vous retrouvez face à vous-même, face à vos responsabilités.

La grande question, c'est :
Comment allez-vous réagir dans ces moments là ?

 

Je vous dévoile 7 confidences qui je l'espère vous aideront à avoir des attentes réalistes dans cette activité, si vous souhaitez vous lancer.

 

1- Vaccinez-vous contre l’abandon

la plupart des gens abandonnent dans le marketing de réseau pour 3 raisons :

  • le rejet
  • Des attentes qui ne coïncident pas avec ce que vous voulez
  • L'absence d’objectifs

le rejet : Ne soyez jamais attaché aux résultats, concentrez vous sur l’activité. Avec les actions régulières et consistantes viennent les résultats.

Vous avez peut-être en tête tout un tas de personnes dont vous êtes sûr qu’ils rejoindront votre activité, or c’est probablement les premières personnes qui vont vous dire « non »

Ne soyez pas attaché aux résultats. Chacun est libre de ses choix. Votre seul job est de transmettre la bonne information. Et c'est la personne qui reçoit cette information qui doit décider.

Ne forcez JAMAIS la main et n'attendez rien. Soyez juste heureux d'avoir donné une information juste et fiable qui répond aux attentes de votre prospect.

 

Vos attentes : Construire un réseau prend du temps, beaucoup de temps. Vous pouvez rapidement gagner de l’argent sur la vente des produits, mais gagner un revenu résiduel sur un réseau prend du temps.

Vous devez toujours avoir en tête ces 4 chiffres :1/3/5/7

  • 1 an pour apprendre les compétences
  • 3 ans pour avoir un revenu de substitution
  • 5 ans pour avoir un revenu à 6 chiffres
  • 7 ans pour devenir un expert en marketing de réseau

 

Vos objectifs : Votre "pourquoi" doit être plus fort que votre amour propre. Cette activité est une porte vers une vie plus agréable. Celle que vous désirez plus que tout.

Vos objectifs doivent être réaliste et précis. Vous savez ce que vous voulez être, faire et avoir dans 5 ans grâce à votre activité complémentaire en MLM.

 

2- Traitez cette activité comme une véritable affaire

Si vous traitez votre nouvelle affaire comme un loisir elle vous coûtera de l’argent parce que tout passe temps coûte de l’argent.

Si vous la traitez comme une véritable affaire, elle pourra vous rapporter de l’argent !

Beaucoup de personnes viennent en MLM en pensant être riche sans rien faire. Mais c'est complètement faux ! Ne rien faire, c'est être feignant et personne ne peut gagner de l'argent en étant feignant.

Un feignant ne prendra jamais au sérieux son activité MLM.

Je me répète, maisi vous la traitez comme une véritable affaire, elle pourra vous rapporter de l’argent !

 

3- Les débutants commettent 2 grandes erreurs dans le marketing de réseau

  • 1- Ne pas parler à assez de gens :

Tous les jours vous devez au moins présenter à une personne votre activité ou vos produits. C'est en faisant ça que vous obtiendrez du résultat.

Bien souvent les distributeurs disent que ça n'avance pas, qu'ils n'ont pas de résultats... Mais lorsque vous leur demandé à combien de personnes ils ont présenté leur affaire ou leurs produits cette semaine, vous remarquez qu'ils n'ont parlé à personne...

Chacun doit prendre ses responsabilités. Vous êtes au commande de votre activité. Personne ne fera le job à votre place. Mais vous serez toujours conseillé par votre sponsor (moi, si vous décidez de me rejoindre avec Herbalife) et d'autres distributeurs de la société.

  • 2- vouloir en dire trop :

C'est le sujet de mon précédent email. Souvenez-vous, vous devez maîtriser l'art de poser des questions ouvertes. Ce n'est pas vous qui devez parler, mais votre prospect pour savoir si vous avez une solution à un problème qu'il souhaite résoudre.

 

4- Votre responsabilité

Si vous réussissez dans cette activité, ça sera grâce à vous et pas grâce à votre sponsor. C’est vous qui allez faire en sorte que ça arrive. Personne d'autre ne fera votre travail à votre place.

Si vous échouez dans cette activité, c'est-à-dire que vous abandonnez, cela sera à cause de vous et pas à cause de votre sponsor.

Vous êtes seul à prendre les décisions pour votre activité. Décider de continuer, décider d'apprendre, décider d'appeler un prospect, décider d'abandonner, décider de ne plus rien faire etc...

Vous êtes le pilote.

 

5- Votre sponsor

Le sponsor est celui qui doit vous aider à devenir autonome et indépendant aussi vite que possible. Ça ne veut pas dire qu'il va travailler pour vous, mais il doit vous enseigner les compétences et s'assurer que vous les maîtrisiez.

Il sera toujours là pour vous conseillez et vous soutenir tant que vous décidez de continuer.

 

6- Les moments de crise

Il va y avoir des hauts et des bas, des étés et des hivers.

Quand vous serez en bas, en hiver, quand vous serez découragé, quand vous ne viendrez plus aux réunions, quand vous ne vous connecterez plus aux visio-conférences, quand vous vous évaporerez et ne donnerez plus aucune nouvelle...

Comment voulez-vous que votre sponsor gère çà ?

Cela arrivera car cela arrive à tout le monde. Comment voulez-vous qu’il gère ces moments là ?

Est-ce que c’est OK si votre sponsor vous appelle ?
Est-ce que c’est OK s’il vous pousse et essaye de vous réveiller ?

 

7- Votre engagement

Pour réussir, comme dans toute entreprise, vous devez être prêt à investir du temps, de l’argent et votre réseau de connaissance.

Il va falloir vous engager sur ces 3 plans

Votre investissement financier dans le marketing de réseau est vraiment faible comparé au développement d'une entreprise traditionnelle.

Vous devez avoir des produits pour votre propre usage afin de les connaître et promouvoir votre entreprise d'une façon simple et honnête.

Si vous ne croyez pas en vos produits et en la société qui qui s'occupe de toute la logistique, vous aurez des difficultés à les vendre au prix de détail.

Vous devez utiliser le produit vous-même et vous devriez avoir un petit stock de produits pour promouvoir votre entreprise. Ce stock n'est pas obligatoire, mais il est conseillé sans pour autant qu'il soit énorme.

Il s'agit juste d'avoir un échantillon des produits que vous avez adopté.

Utilisez vos contacts

Il va falloir dresser une liste de tous vos contacts parce qu’il n’y a aucune entreprise où vous ne vous servez pas de votre réseau personnel de connaissance.

Vos contacts ne seront pas vos clients ou vos partenaires, ils serviront uniquement à vous exercer afin de maîtriser votre activité.

C'est tout de même plus facile de s'exercer avec des personnes que vous connaissez plutôt que des personnes inconnues.

Votre sponsor vous expliquera en détails comment procéder.

 

Investir du temps

Comme pour tout travail complémentaire, vous devez lui réserver du temps pour qu'il se développe.

Plus vous voudrez démarrer rapidement et grandement, plus vous devrez investir du temps.

Quelques heures par semaines est suffisant.

Ces 3 éléments de base, le temps, les contacts et l'argent sont vitales pour toute sorte d’entreprise.

La bonne nouvelle c’est que l’investissement pour chacun de ces éléments est faible comparé à une entreprise traditionnelle par contre le revenu potentiel est maintes fois plus important puisque vous éliminez de nombreux intermédiaires et contraintes logistiques.

Est-ce que vous vous sentez prét(e) à vous engager sur ces 3 plans ?

Pourquoi ces 7 confidences sont-elles importantes ?

Pour être transparent avec vous d'une part et d'autre part, vous amener à anticiper et comprendre ce que vous pourrez traverser.

Quand un distributeur démarre, il est plein d’enthousiasme et n'a qu’une envie, c’est parler de ses produits et de son activité à tous les gens qu'il connaît.

Cependant, entre le moment où vous apprenez les bases de votre métier et le moment où vous commencez à les maîtriser, il risque de se passer des choses que vous pourriez considérer comme décevantes alors qu'elles seront tout à fait normal dans le cycle de votre évolution.

C’est pourquoi vous devez dans un premier temps comprendre la différence essentielle entre avoir besoin et avoir envie. Puis dans un deuxième temps, savoir quoi dire pour ne pas être rejeté.

Cela vous permettra de mieux réagir lorsque vous entendrez :

  • tu es fou ou quoi
  • tu as fait ça !
  • mais c’est pyramidal !
  • 100 euros pour un jus que je trouve à 10 euros au supermarché ? tu t’es fait avoir !

Avoir besoin ne veut pas dire avoir envie

 

Exemple : aller chez le dentiste .
On a tous besoin d’aller voir son dentiste au moins une fois tous les 6 mois .

Est-ce qu’on en a envie ? Je pense que vous commencez à comprendre où je veux en venir

Il est donc tout à fait normal que les gens aient besoin de certaines choses mais pas forcément envie !

Lorsque vous voyez vos proches, tout semble normale .

Mais un jour, vous parlez à votre tante Annie qui va vous dire qu’elle a mal à son épaule, que son rhumatisme lui fait à nouveau mal.

En tant que distributeur Herbalife, vous lui proposez un produit qui peut la soulager et elle va vous dire « non ».

Elle a besoin de votre produit mais n’en a pas envie et ça c’est parfaitement normal !

Le lendemain, au bureau, vous allez entendre votre collègue se plaindre et dire qu’il est embêté parce qu’il faut payer l’appareil dentaire de la petite, qu’il faut changer les pneus de la voiture, que son augmentation a été refusée et vous lui parlez de votre opportunité .

Voici les réponses courantes :
"non c’est une pyramide, je n’ai pas d’argent, je ne connais personne."

Vous devez être conscient que votre affaire est pour les gens qui la veulent uniquement.

Pareil pour un restaurant

Vous avez certainement un restaurant favoris pour lequel vous pensez que c'est le meilleur dans sa spécialité.

Est-ce que vous ne pensez pas que tout le monde devrait aller goutter ses spécialités ?

Bien sûr !

Est-ce que tout le monde en a envie ?

Non et 99% des gens ne vont pas aller dans ce restaurant parce que :

-c’est trop loin –c’est trop cher- le serveur est désagréable etc...

Est-ce que ça empêche ce restaurant de faire d’excellentes affaires avec 1% restant ?
Bien sûr que non puisque ces gens là en ont envie

 

La plupart des distributeurs ne supportent pas le rejet. Les "non" réguliers qui finissent par les décourager.

Au début, c'est souvent lié à un manque de compétences. Il faut en être conscient et surtout savoir se remettre en question.

Comme la plupart des gens, vous n'aimez pas être rejeté.

Est-ce que vous seriez d’accord pour que je vous montre une façon de parler de votre affaire qui vous évitera cette "pression" du rejet ?

Oui !

Pour éviter ce genre les remarques désagréables, ce que vous devez apprendre à faire en pareille situation ,c’est écouter les gens se plaindre de leur situation et lorsqu’ils s’arrêtent pour reprendre leur souffle, vous leur glissez :

"Et vous voulez faire quelque chose pour ça ?"

Vous aurez alors une de ces 2 réponses :

1-OUI

Choisissez une de ces actions à déterminer avec votre sponsor

  • lui remettre un DVD ou un CD immédiatement de présentation de votre affaire ou de votre produit
  • lui communiquer le lien d’une présentation en ligne
  • lui communiquer la date d’une prochaine présentation dans la région
  • lui remettre un pack de brochures
  • fixer un rendez-vous pour un appel à 3

2- non
C’est en fait très rare qu’une personne vous dise NON :

  • soit elle n’a pas le courage de vous le dire
  • soit elle ne veut pas vous blesser

Mais dans tous les cas, vous devez respecter le choix de la personne. Si vous avez un "non", acceptez-le et passez à autre chose.

Imaginons que vous vous rendiez chez une amie qui vient de refaire toute sa déco

Tout est en rose !

Elle vous demande "tu aimes ma déco" ?
Vous allez lui répondre "c’est original, coloré, innovant". Vous venez de lui dire en message codé "je n'aime pas, mais je respecte ton choix".

Le problème de beaucoup de distributeurs, c’est que lorsqu’ils entendent ce genre de réponses, ils commencent à argumenter et à essayer de convaincre leur interlocuteur du bien fondé de leur opportunité ou de leur produit à devenir lourds et insistants parce qu’ils ne comprennent pas qu’on vient de leur dire non en message codé.

La prochaine fois que votre voisine se plaint de ses rides
Demandez lui "vous voulez faire quelque chose pour ça ?"
Elle répond : "OUI mais j'ai tout essayé..."

Acceptez sa réponse et passez à autre chose. Surtout ne commencez pas à dire que votre crème est différente. Car vous tombez dans le piège du "vendeur" insistant.

Vous verrez qu'en agissant ainsi, les personnes curieuses de vous entendre vous poseront la question : As-tu un produit auquel tu pensais ? ou As-tu un produit à me proposer ? etc...

A ce moment précis vous avez la permission de donner plus d'informations à quelqu'un prêt à vous entendre.

Sinon, vous laissez tombé...

En MLM, vous n'avez rien à vendre.  Vous avez seulement des solutions pour ceux qui veulent les entendre.

J'espère que cette page vous a apporté des solutions concrètes.

Si vous souhaitez assister à une présentation d'affaires Herbalife, contactez-moi directement, je serai heureux de vous donner l'accès et répondre à toutes vos questions.

A bientôt,

Gilles Simon