Marketing relationnel : comment faire face au rejet ?

marketing relationnel

Le rejet est courant dans le marketing relationnel. Même un vendeur averti peut faire face à un refus de la part de son client potentiel. Comment gérer alors ce genre de situation ?

Marketing relationnel : faire face au refus de son conjoint

Le conjoint est souvent la première personne à rejeter tout projet de marketing relationnel. Il est en effet courant que celui-ci ne soit pas enthousiaste à ce type de programme nécessitant pourtant un investissement important ainsi qu’un soutien indéfectible. Si vous vous confrontez à ce genre d’attitude, il est préférable de faire appel à une tierce personne. Cette dernière doit évidemment connaître toutes les facettes du marketing relationnel pour mieux argumenter et convaincre.

Marketing relationnel : faire face au refus des proches

Votre marketing relationnel peut également faire face au refus de vos proches ou amis. Concentrez-vous sur votre activité et mettez tous les atouts de votre côté. Proposez-les de vous assister, expliquez tous les rouages du métier ainsi que les avantages qu’ils peuvent en tirer. Votre réussite servira de modèle aux plus sceptiques.

Marketing relationnel : réussir un appel

Passer un appel est certainement l’une des plus grandes craintes des personnes travaillant dans le marketing relationnel. Il est en effet fréquent de se faire raccrocher au nez. Par conséquent, la persévérance est de mise. De plus, au téléphone, vous êtes plus libre de vos gestes et avez la possibilité de lire un argumentaire. Tout d’abord, identifiez le type de cible en fonction de votre produit. Ensuite, travaillez votre élocution, améliorez votre visibilité notamment sur les réseaux sociaux et sachez vanter les mérites de votre prestation. Enfin, établissez un climat de confiance entre vous et votre client. L’appel doit ainsi être une opportunité d’améliorer votre marketing relationnel et non le contraire.

Related posts

Leave a Comment