Les deux modes de vente en VDI

Dans l’exercice de ses fonctions, un VDI peut procéder de deux façons : soit en travaillant individuellement, soit en procédant à la vente en réunion.

 

Les diverses manières de vente directe

Le travail d’un VDI consiste à vendre directement des produits sans être obligé de passer par un magasin. La vente se fait donc sans intermédiaire entre le consommateur et le VDI. Celui-ci doit présenter et expliquer les produits. Il établit également le bon de commande daté et signé par son client. Parfois, le vendeur à domicile indépendant exerce son métier à plein temps, ou bien il le fait pour un complément de salaire. Quoi qu’il en soit, il peut procéder de deux façons, vendre d’une manière individuelle ou en réunion.

 

Vendre d’une manière individuelle

Souvent, la vente se déroule au domicile du client. Après avoir obtenu un rendez-vous par téléphone ou par e-mail pour être sûr de ne pas déranger la personne, le vendeur se présente chez lui. Il lui propose des produits qui, en fonction d’un certain niveau de prix, peuvent être obtenus avec une offre de crédit. C’est la forme de commercialisation la plus ancienne, elle a cependant évolué grâce à la nouvelle technologie et au marketing moderne tels que les coupons-réponse et les sites internet, les blogs, les réseaux sociaux et la présentation des produits sur catalogue.

 

Vendre en réunion

Si cet autre type de vente est apparu aux Etats-Unis avant la dernière guerre pour s’installer en Europe vers les années 60, il est actuellement populaire en France. En effet, il permet d’offrir une grande diversité de produits présentés à la clientèle. De plus, les entreprises deviennent nombreuses à opter en faveur de cette possibilité de vente afin de se démarquer des autres réseaux traditionnels de distribution. Elles plébiscitent désormais ce canal de vente tout à fait original.

La pratique consiste à assurer l’organisation matérielle d’une réunion à domicile chez une hôtesse et sous la direction du vendeur à domicile indépendant. L’hôtesse présente à ses amis une gamme de produits susceptibles de les intéresser. La réunion ou l’atelier permet en outre de tester et de valoriser les produits en question. Pour ce type d’évènements, le vendeur peut présenter une large gamme d’articles, allant des vêtements à la lingerie, des cosmétiques aux équipements ménagers en passant par les bijoux, les produits bio et autres. Les mots d’ordre sont entre autres la qualité, le service et la convivialité. Ce type de vente en réunion permet également au vendeur de se servir de la bouche à oreille pour étendre son réseau de clientèle et d’organiser d’autres réunions supplémentaires.

Toutefois, pour devenir un vendeur indépendant, il convient au préalable d’établir un contrat VDI avec la société distributrice des produits.

Pour apprendre alors comment gagner des centaines d’euros avec le marketing de réseau, abonnez-vous à notre newsletter.

Related posts

Leave a Comment