Création d’entreprise : où obtenir de l’aide

création d'entreprise

En France, il existe un certain nombre de dispositifs pour aider à la création d’entreprise. Ces dispositifs sont généralement d’ordre financier et d’ordre technique.

Les aides financières pour la création d’entreprise

              L’Etat et les collectivités territoriales dispensent différents types d’aides financières aux créateurs d’entreprise intervenant dans des secteurs d’activité particuliers. Ces aides peuvent prendre la forme d’un financement direct, de prêts, d’allègements fiscaux ou d’exonérations de charges sociales.

A côté de ces dispositifs publics, des organismes privés (associations, grandes entreprises, fondations, clubs) proposent également des soutiens financiers pour la création d’entreprise dans certaines branches. Ces initiatives privées peuvent s’adresser à un public large ou au contraire, ne concerner qu’une catégorie de créateurs d’entreprise.

A noter que dans les deux cas, l’octroi des aides financières pour la création d’entreprise est soumis à des conditions.

Création d’entreprise : les aides techniques

            La création d’entreprise ne s’improvise pas. La mise en œuvre de ce type de projet nécessite d’accomplir plusieurs formalités administratives souvent complexes. L’entrepreneur doit également élaborer un plan d’affaires (business plan)pour mettre en valeur ses atouts et chiffrer ses besoins.

Les aides techniques à la création d’entreprise peuvent être sollicitées auprès d’organismes publics (Pôle-emploi, agence APCE) ou privés. Ils accompagnent étape par étape le créateur d’entreprise dans son projet.

Création d’entreprise : sous quelle forme ?

            La création d’entreprise suppose de choisir la forme juridique voulue pour la société. Différents statuts juridiques permettent de gérer seul son entreprise : entreprise individuelle, EURL (Etablissement Unipersonnel à Responsabilité Limitée), SASU (Société par Action Simplifiée Unipersonnelle).

Pour les personnes souhaitant travailler en équipe, la création d’entreprise peut s’opérer sous forme de sociétés de capitaux: SARL, SA, SAS (Société par action Simplifiée), SCA (Société en Commandite par Action). Pour ces types de sociétés, les associés ne supportent les éventuelles dettes qu’à hauteur de leurs apports (responsabilité limitée aux apports).

Related posts

Leave a Comment