Comment sont rémunérés les vendeurs à domicile indépendant ?

En envisageant une carrière de vendeur à domicile indépendant, la première question à se poser est la rémunération. Le futur VDI se demande comment il va tailler sa part dans le marché florissant du marketing de réseau. Retrouvez dans les quelques lignes suivantes les éclairages sur le revenu vendeur à domicile indépendant.

 

La rémunération du VDI dépend du volume de vente

Le marketing de réseau est un système où tous les acteurs gagnent une commission en fonction de l’écoulement des produits. Que ce soit pour un  vendeur détaillant indépendant débutant ou pour un leader MLM, le principe reste le même. Il n’y aura pas de surprise : il faut vendre plus pour gagner plus.

 

Par différents niveaux de rémunération

Il existe plusieurs niveaux de rémunération selon la performance d’un vendeur. Le chiffre d’affaires d’un vendeur sera constitué par deux éléments. D’un côté, les ventes réalisées de manière personnelle. De l’autre, les ventes des distributeurs. Le vendeur à domicile indépendant touche une commission sur les deux chiffres d’affaires. L’état des ventes chez le distributeur est dressé du 1er au 30 ou 31 de chaque mois.

 

La commission sur les ventes individuelles

Dans cette première partie, si le montant total des ventes est inférieur à 250 euros, l’opérateur de marketing de réseau perçoit 30% de commission. La perception de cette marge se fait de manière directe. Sur un prix de vente final de 130 euros, le VDI retient 30 euros. Il a  lui-même acheté le produit à 100 euros chez son distributeur. Au-dessus de 250 euros la commission monte à 40%.

 

La commission sur les ventes mensuelles

Mensuellement, le VDI reçoit une commission sur son chiffre d’affaires du mois précédent. Plus il a fait gagner de l’argent à son distributeur, plus le commissionnement sera élevé. Il est de 3% pour une vente inférieure ou égale à 300 euros. 6% pour un CA de 600 euros. À partir de 1.250 euros, le taux applicable sera de 10%. Cela monte à 15% au-dessus de 2.500 euros. 20% dès 4500 euros. Pour les ventes mensuelles supérieures à 7.000 euros, le vendeur perçoit 25% de commission.

 

Les cadres pour le revenu vendeur à domicile indépendant

Les détails sur le revenu vendeur à domicile indépendant seront donnés dès la première séance de formation. Pour les vendeurs les plus performants, des réunions d’information se tiennent pour appuyer leurs plans de carrière. Un VDI sera assujetti à l’URSSAF. Il a un statut d’assimilé salarié. Il revient au distributeur de retenir les cotisations et de faire les déclarations périodiques.  Ainsi, le vendeur détaillant indépendant jouit d’une prise en charge pour arrêt maladie et d’assurance retraite.

En résumé, la rémunération d’un opérateur dans le marketing de réseau dépend entièrement de son assiduité. S’il a choisi un produit trouvant facilement des acheteurs, alors il peut percevoir autant qu’un travailleur classique.

Avec le temps, ses performances s’amélioreront. Ainsi, il suivra une évolution de carrière plus ou moins identique aux modèles économiques habituels.

 

 

 

 

 

Related posts

Leave a Comment